Peuples cavaliers

L'expression peuple cavalier désigne des peuples en général nomades et vivant sous la tente ou la yourte qui entretiennent ou ont entretenu un fort lien historique  et culturel avec les chevaux. Cet animal est ou fut au centre de leur existence, assurant leurs déplacements comme leurs campagnes guerrières.

Une des caractéristiques communes des peuples cavaliers, est l'apprentissage de l'équitation par les enfants, dès leur plus jeune âge. Ces peuples se sont déployés dans les steppes allant du nord de la Mer Noire et de l'Anatolie à la Mongolie, en tant que guerriers et éleveurs nomades dont le moyen de transport était le cheval. Encore aujourd'hui, à Oulan-Bator, est organisée une gigantesque course de chevaux mongols montés par des enfants. Aujourd'hui, tous les peuples cavaliers récents sont en voie de sédentarisation, mais certains peuples anciens, comme les Parthes , les Magyars ou lesTatars, se sont sédentarisés au cours de l'histoire.