J'ai rencontré Lluis LLach en France, à Paris où il rejoint la communauté catalane qui lui apprend la véritable histoire de son pays, celle qui a été occultée par le pouvoir, celle qui a été effacée des livres d’école. Le sentiment de devoir lutter et mener la lutte dans la chanson s’impose à lui définitivement. Cependant le succès arrive bientôt et devient une arme dans la lutte :  » Pourquoi chante-t-il en France et ne le peut-il pas chez nous ? « , se demande-t-on en Espagne.Invité pour une série de récitals au Palau de la Musica, ceux-ci sont brutalement interrompus par l’interpellation de Lluís. Définitivement interdit en Espagne, Lluís se partage entre l’Amerique Latine et l’Europe.
A Paris, il se produit au Théâtre de la Ville.

En 1976, le décès de Franco lui ouvre à nouveau les portes de la Catalogne. On fête son retour au Palais des Sports de Barcelone à l’occasion d’un grand concert.