des tempêtes

 

Après Irma, Harvey ou Jose, la tempête Ophelia  a nourri les feux dévastateurs qui ont tué au Portugal. Ophelia a été « le premier ouragan de cette puissance à évoluer aussi près des côtes européennes ».

La particularité de cet ouragan est qu’il s’est formé très à l’est, presque en dehors de la zone tropicale, c’est inhabituelDu coup, il est remonté en ligne directe vers l’Irlande, avec un trajet raccourci..

Mais, au fait pourquoi donner des noms féminins aux tempêtes (Xynthia) et parfois des prénoms masculins ou féminins aux ouragans ou aux cyclones ( Katherina, Harvey, José..) C'est depuis 1953 que l'OMM a fait ce choix arbitraire car autrefois, on baptisait du nom du saint du jour l'apparition de la perturbation...