bazars

Le marché, plus connu sous le nom de bazar, est comme un endroit sacré, ou du moins, il joue un rôle primordial dans la vie des ouzbeks. Dans cette fourmilière, les sums (monnaie ouzbek) grouillent de partout, certains vendeurs bénéficient d’une petite boutique, d’autres exposent à même le sol les caleçons et chaussettes, les vendeurs de légumes sont généralement accroupis en train d’éplucher des oignons pour les rendre plus présentables, les piles de fruits et d’épices sont incroyablement impeccables tout au long de la journée et les herbes aromatiques sentent à plein nez. Aneth, coriandre et ciboule sont à l’honneur sur les bazars et dans les assiettes. Généralement, les fruits&légumes et fruits secs sont regroupés dans une halle avec des comptoirs.

Les femmes se rendent dans le quartier du tissu pour y acheter étoffes en atlas, adras et soie.  En fait, les femmes sont de vraies couturières et leurs tenues très colorées sont bien souvent faites à la maison.

Des marchands à la sauvette vendent des glaces ou du thé servi directement sorties d'un tonneau. D'autres étalent leurs épices en tas savamment équilibrés, des fruits secs et des sucreries...