Mythologie hindoue

Les Indiens baignent dans la mythologie hindoue depuis leur tendre enfance. Dès leur naissance, on leur parle de Shiva, Vishnou, Durga, Krishna, et de bien d'autres encore… Leurs parents et leurs proches leur racontent encore et encore la vie des grands dieux, les exploits des héros légendaires et la défaite des démons. Deux grandes épopées anciennes rédigées en sanskrit rassemblent histoires et légendes où s’affrontent hommes et dieux et posent les fondements de la mythologie indienne.

Le Mahâbhârata Littéralement "La Grande Guerre des Bhârata", il s'agit probablement d'une œuvre collective, revue et modifiée au fil des siècles  et considérée comme le plus grand poème jamais composé. Livre sacré de l'Inde, c'est une saga mélangeant l'histoire et la mythologie, relatant des hauts faits guerriers qui se seraient déroulés environ 2 200 ans avant l'ère chrétienne, entre deux branches d'une famille royale pour la conquête du pays des Arya, au nord du Gange. D'un côté, les Pandava et leurs cousins, de l'autre côté, les Kaurava. Mais l'œuvre est aussi un recueil de mythes hérités de la tradition védique insérés dans le texte. L'événement majeur de l'épopée est l'apparition du dieu Krishna.

Le Râmâyana Littéralement "Le parcours de Râma", l'œuvre est traditionnellement attribuée à l'ermite légendaire Vâlmîki. Toutefois son écriture s'étale au fil des siècles.

Le Râmâyana raconte la naissance et l'éducation du prince Râma. On découvre également la conquête de son épouse Sita et son union avec elle. L'œuvre raconte aussi l'exil de Râma, l'enlèvement de Sita par le démon Ravana et emprisonnée à Lanka, sa délivrance avec l'aide d'Hanuman, général de l'armée des singes et le retour de Rama sur le trône afin de gouverner son royaume avec sagesse.