Astronomie maya

Il reste peu de traces écrites , en partie parce que beaucoup furent perdues ou détruites lors de la conquête espagnole. Un écrit - le Codex de Dresde - qui tient son nom de la ville où il est conservé, fournit la preuve que l'astronomie maya avait atteint un degré de sophistication comparable à celui atteint par les Grecs, les Perses ou les Chinois..

Le Codex de Dresde est en partie historique, en partie mythologique mais il est, avant tout une série de tables astronomiqies pour dresser la carte et prédire le mouvement du Soleil, de la Lune et quelques autres planètes connues. Une fois déchiffrées, o a trouvé le détail des cycles de Vénus et de la Lune. Ces tables pouvaient servir à prédire les éclipses solaires, la conjonction de la Lune avec les autres planètes, tous les mouvements dans le ciel, avec une grande exactitude.