Ettore Sottsass, le maître des formes

Un bibelot créé par E.Sottsass présenté dans un écrin de carton !

En voilà un personnage, maître des formes, Ettore Sottsass, célébré pour  son style et surtout son état d'esprit qui auront marqué une époque, et continuent d'inspirer les nouvelles générations de designers. 

De Venise à la porte de Versailles. Après avoir eu les honneurs de la Fondazione Cini, sur l'île de San Giorgio Maggiore, à l'occasion de la Biennale de Venise, où son travail sur le verre était magnifiquement exposé, et d'une rétrospective à la Triennale de Milan (jusqu'en mars 2018), un hommage est rendu à Sottsass aux Puces du design à la Porte de Versailles

Une cinquantaine de pièces du créateur italien, se veut un projet «zéro déchet». L'installation «paupériste» en carton compacté dont les briques seront recyclées après usage, met en valeur les vases en verre et en céramique de Sottsass ainsi que ses pièces de mobilier de la période Memphis, style emblématique des années 1980. Avant cela, dans les années 1960-70, Sottsass dessine des vases et armoires parfaitement rectilignes, posés sur socle, et emploie des matériaux bruts (céramique, bois laqué, laiton marbre).

On a beau essayer de comprendre les organisateurs de l'expo Puces du design, on est un peu interloqué de voir logées les oeuvres de Sottsass dans un écrin de carton. Il est vrai qu'il s'agit de Puces et qu'il est même de bon ton de marchander les prix....