31. déc., 2017

Milarepa par E-E Schmitt

 

Il s’agit d’un monologue théâtral. Chaque nuit, Simon, le narrateur, fait le même rêve. Un rêve de haine, au cours duquel il recherche un homme qu’il veut tuer. Rêve ? En fait, il s’agit d’une réminiscence d’une précédente incarnation, lorsqu’il était Svastika et persécutait son neveu Milarepa, le célèbre ermite tibétain du 11ème siècle. Pour s’en libérer, il poursuit son questionnement philosophique : qu'est-ce qu'une vie réussie ?