15. janv., 2018

Modigliani à Londres

La Tate Modern de Londres propose une exposition inédite depuis fin novembre et ce jusqu’en avril 2018. C’est le moment de découvrir cette rétrospective. Elle vous plonge dans la vie d’Amedeo Modigliani, cet italien talentueux qui quitta son pays natal à l’âge de 21 ans pour s’installer à Paris. Amoureux de la France, il y passera toute sa vie, jusqu’à sa mort en 1920. La visite démarre par un autoportrait de lui en Pierrot (peint en 1915).

Dans la capitale française, Modigliani commence peu à peu à fréquenter les plus grands artistes de l’époque : Pablo Picasso, Paul Cézane, Juan Gris, pour ne citer qu’eux. Ses premiers portraits, aux visages géométriques et allongés, présentent des tons sombres, bleus puis rouges...

Cette exposition est aussi l’occasion de découvrir ses sculptures, moins connues du grand public. Pourtant, durant une brève période, l’artiste s’est consacré à la création de visages féminins sculptés dans la pierre, à l’image de cariatides grecques. Bien que doué, il abandonna rapidement cet art pour retourner au dessin et à la peinture.