16. janv., 2018

La bande dessinée par J-P Gourévitch

Pas la peine de se mettre en quête du premier auteur de bande dessinée, celui qui a eu l'idée de raconter une histoire par une succession de dessins : il est introuvable. Mais on peut avoir une pensée reconnaissante pour cet anonyme paléolithique qui, sur les parois de la grotte Chauvet (vers 30 000 av. J.-C.), est parvenu à créer le mouvement dans le Panneau des lions, comme pour nous relater une scène de chasse .

Dans la famille des grands précurseurs, notons que Zig et Puce (Alain Saint-Ogan, 1925) ont ouvert la voie très lucrative des produits dérivés tandis que les affreux Pieds Nickelés (Louis Forton, 1908) sont désormais entourés de reproductions de bruits. Il ne reste plus au Suisse Rodolphe Töpffer qu’à associer des images pour élaborer de véritables histoires, et voici la date officielle de naissance de la bande dessinée : 1827. Tout cela parce que notre maître de pensionnat avait peur que ses élèves s'ennuient.