17. janv., 2018

L'origine des épices

Avant 1150, on ne parlait pas d'épice » mais d'aromates » issus du grec et déjà présents dans la Bible. Il faut attendre le Moyen Âge pour que s'impose ce mot dérivé du latin species désignant toutes denrées spéciales.
Puis le sens se réduit jusqu'à désigner des « substances aromatiques tirées de certains végétaux (écorces, racines, feuilles, fleurs, gousses, graines fruits, originaires de l'Inde, de l'Afrique tropicale, de l'Amérique. On les emploie comme condiments pour relever la saveur des mets, pour parfumer les boissons ou activer les fonctions de l'estomac » (Grande Encyclopédie). Il n'est donc pas étrange de trouver à l'époque médiévale parmi ces produits le riz ou encore le sucre de canne, le fameux « miel de roseau. Très chères, les épices ont longtemps servi de monnaie d'échange, au point d'être à l'origine de notre expression « payer en espèces » !