19. janv., 2018

la légende de ....

.Il est des cités dont le seul nom fait rêver..... est de celles-ci.

Entrée dans la légende en 1812, elle fait depuis partie de l'imaginaire de tous les passionnés de vieilles pierres et de légendes oubliées .Dès l'Antiquité, les savants se sont intéressés à cette cité enserrée dans son berceau de pierre. Mais les auteurs, comme Strabon, géographe grec du 1er s. av. J.-C., ne précisent pas l'origine de ses habitants, les Nabatéens

Parlant une langue issue de l'araméen, le peuple nabatéen a mis au point une écriture considérée comme l'ancêtre de l'arabe. Cette capacité à assimiler diverses influences pour créer une culture propre est également visible dans le domaine de la religion : son panthéon est en effet composé de divinités arabes (comme Dusarès, protecteur des rois) auxquelles ont été assimilés des dieux grecs (Zeus) mais aussi syriens et égyptiens. Ces dieux étaient le plus souvent figurés de façon abstraite par des bétyles, sortes de pierres sacrées.