21. janv., 2018

La Chine veut visiter la face cachée de la lune

Parmi la quarantaine de lancements annoncés pour 2018, plusieurs attireront notre attention : le retour en vol du Longue Marche 5 (le plus gros lanceur chinois), mais, surtout, les deux lancements de la mission chinoise Chang'e 4, dont l'objectif est de déposer sur la face cachée de la Lune un rover et un télescope, du jamais-vu. La face cachée de la Lune est d'un très grand intérêt scientifique et y faire rouler un rover devrait permettre un retour très significatif.

Initialement, explorer la face cachée de la Lune n’était pas prévu dans le programme de la Chine. En fait, la mission Chang'e 4 était initialement destinée à remplacer la précédente, Chang’e 3, dont l’objectif était de déposer à la surface de la Lune le rover Yutu (« lapin de jade »), au cas où cette dernière aurait échoué.Dans la mythologie chinoise, il est souvent présenté comme un compagnon de la déesse de la lune Chang'e, fabriquant constamment de l'élixir de longue vie pour elle.

Comme Chang’e 3 a finalement été un succès en décembre 2013, il a été décidé d’utiliser le deuxième rover pour l’envoyer sur la face cachée de la Lune. Bien que plusieurs emplacements aient été identifiés, le futur site d’atterrissage de Chang’e 4 n’a pas encore été officiellement annoncé.