23. janv., 2018

Texas, aux Etats-Unis

Rappelons que l'État ne se limite pas à des étendues de désert sur lesquelles tournoient des boules d'herbes sèches : ses 590 km de côtes sont bordés d'îles frangées de plages et coiffées de dunes de sable battues par les vents. À l'ouest, trois chaînes montagneuses culminent à plus de 2 000 m, et le Big Bend National Park est la première destination du Texas pour le rafting et la randonnée. Au nord-est, de hautes forêts de pins et de sinueux bayous bordés de cyprès sont parfaits pour le kayak.

Située au carrefour de deux antiques pistes indiennes au milieu du désert, Dallas, où je me suis rendue, est devenue en 1900 une base commerciale et industrielle majeure, puis quelques années plus tard un centre financier important.

Aujourd’hui ville des affaires, elle n’en possède pas moins de nombreux musées, des théâtres et des galeries d’art, et donc une vie culturelle riche. Elle offre de nombreux contrastes entre tradition et modernité.