24. janv., 2018

Thé blanc - Palais des thés

Traditionnellement une spécialité chinoise de la région du Fujian, le thé blanc est un thé resté à l'état naturel qui fait l'objet de la fabrication la moins élaborée. Sa production est pourtant l'une des plus délicate.

Il existe deux grands types de thés blancs : les Aiguilles d'Argent (constitués uniquement de longs bourgeons argentés) et les Bai Mu Dan (constitués d'un rameau d'un bourgeon et 2 à 3 feuilles). 

Pour obtenir une déperdition d'eau comparable à celle des autres thés, on laisse les feuilles se flétrir le plus longtemps possible.Traditionnellement le flétrissage se fait à l’air libre, et tout l’art du planteur consiste à anticiper les conditions climatiques et à adapter en conséquence le moment de sa récolte. Après le flétrissage, les feuilles subissent une dessication dans un séchoir à air chaud sur clayettes. Le thé est ensuite trié à la main avant d’être emballé.