25. janv., 2018

Paris enluminure

  •  Vu du ciel comme de la route, Paris, c'est une île entre des îles, un méandre visible dans un méandre oublié que bordent des hauteurs qui forment autant d'habitats hors d'eau en des villages incorporés tardivement - en 1860 - à la grand-ville et que l'on n'hésite pas à qualifier de montagnes, la Montagne Sainte-Geneviève, Montmartre, Ménilmontant, Belleville, Chaillot. C'est une étoile de routes dont la moindre n'est pas la Seine au cour d'un réseau de rivières, et ce sont, au centre de l'étoile, des ponts. Ce n'est pas seulement une position et un site dans le paysage. Paris est aussi un nom, que l'on retrouve sur tous les continents. C'est un rêve, qu'alimentent les ciels des peintres comme les refrains des chansons. C'est une histoire, un passé inscrit dans la pierre mais surtout dans la mémoire des hommes. Et le rêve fait partie de l'histoire autant que l'histoire a sa place dans le rêve. » (Jean Favier) Un florilège d'exceptionnels manuscrits enluminés, du XIIe au XVIe siècle, livre un récit passionnant de l'édification de notre capitale et de la vie qui l'animait à la fin du Moyen-Age. On y retrouve, comme autant de jalons, des monuments grandioses dont la plupart sont encore debout aujourd'hui.