26. janv., 2018

Les jardins du Paradis

De l'école de Bagdad (XIVe siècle) à l'école Qadjar (XIXe siècle), la peinture persane est toujours restée d'une étonnante vitalité. Art de cour qui s'appliquait surtout à l'illustration livresque, il a connu ses écoles, ses ateliers royaux, ses secrets techniques, ses grands maîtres.
 Centré sur l'une des plus belles pièces conservées au département des manuscrits orientaux de la Bibliothèque nationale de France, un recueil des "Cinq Poèmes" ("Khamse") du grand poète persan du XIIe siècle, Nezâmi.
L'exploration des techniques de fabrication du papier, de mise en page, de calligraphie, de dessin et de peinture est l'occasion de découvrir une civilisation fascinante.