26. janv., 2018

Histoire de la BD

La bande dessinée moderne est née en Suisse avec Rodolphe Töpffer en 1827 et se développe internationalement à partir de 1840. Elle devient un medium de masse dans les années 1890 : comic et family strips aux Etats-Unis, presse illustrée en France (La famille Fenouillard de Christophe, Bécassine de Pinchon, Zig et puce de Saint-Ogan), manga au japon. A partir des années 1930, elle commence à toucher adolescents et adultes et dans les années soixante, développe une production qui leur est spécifiquement destinée (gekiga au Japon, underground aux Etats-Unis, auteurs de la revue Pilote en France). Les précurseurs que sont Hergé (Tintin), Franquin (Spirou) puis Goscinny (Astérix), sont suivis par des auteurs (Forest, Moebius, …) révélés dans des revues comme Pilote, Métal Hurlant, A suivre et Hara-Kiri. Des genres apparaissent : Aventures, SF, Fantastique, Humour, Historique, policier,…
Enfin, dans les années 1990, émerge une bande dessinée alternative que l’on appelle également « graphique » qui ne respectent plus les canons officiels de la BD classique (format, pagination, couleur)