27. janv., 2018

Iridescence

Les objets qui provoquent une iridescence sont composés de microstructures. C'est notamment le cas des bulles de savon, des diamants ou des CD ou encore des élytres de certains scarabées, des ailes de certains papillons ou des coquillages nacrés.

L'agencement complexe de ces microstructures permet de renvoyer la lumière avec une longueur d’onde différente pour chaque direction. La carapace d'un scarabée, par exemple, se compose de couches empilées d'écailles transparentes. Positions et épaisseurs particulières font que les longueurs d’onde de la lumière blanche issue du Soleil interfèrent de manière différente. Ainsi, en fonction de l'angle de vue, la longueur d'onde — et donc la couleur — qui est renvoyée à l'observateur, change.

L’iridescence donne aux ailes du papillon morpho qui vit dans les forêts tropicales, une couleur bleu métallique