28. janv., 2018

Mise en scène de théâtre

Le domaine parait comme dévasté, les maîtres dépossédés s'émerveillent à peine de leurs souvenirs en noir et blanc (le jardin et les arbres chéris projetés sur un drap-écran), s'étourdissent, l'air vague, d'un bal d'ombres (derrière le drap translucide) se livrent avec une tristesse somnambule à leur prédateur.

Pas de théâtre d'ombres sans lumière. Dans les temps anciens les montreurs d'ombres utilisaient une bougie ou une lanterne car pour faire une belle ombre il ne faut qu'une seule source de lumière.