29. janv., 2018

Images projetées

La lanterne magique, appareil d’optique servant à projeter des images sur un mur ou un écran, apparaît en 1659 aux Pays-Bas. Elle fonctionne selon un procédé de base simple : une source lumineuse (bougie ou lampe à pétrole ou à huile puis ampoule) passe par une plaque de verre peinte puis par une lentille convergente, ce qui permet de projeter de manière amplifiée la scène peinte sur la plaque. 

C’est grâce aux colporteurs que les lanternes magiques se diffusent au cours de la seconde moitié du XVIIème siècle dans le monde entier. Les images projetées peuvent aussi bien décrire des scènes de la vie quotidienne que des événements politiques ou sociaux de l’époque ou encore des images plus "féériques" de paysages exotiques capturés lors de voyages lointains ; les contes et légendes prennent également part au spectacle. 
Plus tardivement, au XIXème siècle, on introduit la photographie dans les plaques de verre, ce qui fait de la lanterne magique un excellent outil d’enseignement.