2. févr., 2018

deltaplane

Le décollage et l'atterrissage se font à pied, en portant le deltaplane. Le plus souvent, le décollage s'effectue en hauteur, sur une colline ou une dune, par exemple.

Son aile en forme de delta assure la stabilité lors du vol. Le pilote est allongé la tête au vent, dans un harnais fixé sur l'aile, au point d'accrochage au milieu de la voile. Le « trapèze » avec ses deux montants et sa barre de contrôle permettent au pilote grâce à ses bras de rejoindre les côtés, d'effectuer un virage ou une accélération.