6. févr., 2018

Le pisé

Le pisé permet de construire des murs massifs, qui peuvent être porteurs, en damant entre des branches de fines couches de terre pulvérulente. Le mélange étant à peine humide, le décoffrage est immédiat. Les strates compactées restent visibles, avec une texture riche par son grain et sa couleur. À cause de l’intensité du travail, le pisé est un matériau haut de gamme dans les pays industrialisés.

À cause de la technicité liée à l’usage du coffrage, le pisé est plus récent que l’adobe ou le torchis. De très anciens vestiges (9e siècle avant J.-C.) ont été repérés en Tunisie, et de nombreux sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO en témoignent : tronçons de la Grande Muraille de Chine, palais du Potala au Tibet et de l’Alhambra à Grenade, ksar Aït-Ben-Haddou au Maroc. En France, le pisé est traditionnel en Auvergne et surtout en Rhône-Alpes.