La maison bleue

Cet hôtel ouvert en 2010 et réalisé par l’architecte Wilfried van Winden est un véritable hommage à l’architecture de la région du Zaan : sa façade est constituée d’un empilement des maisons traditionnelles que l’on peut trouver dans la célèbre région des moulins. Les couleurs choisies, 4 nuances de vert, sont elles aussi à l’image des habitations de cette partie des Pays-Bas. Cependant, vous l’avez sans doute remarqué, une maison « détonne », la maison bleue qui fait l’angle… Cette dernière n’est pourtant pas là par hasard. Elle fait référence au tableau de Monet La maison bleuepeinte à Zaandam en 1871 pendant son séjour dans la région. Avec son mélange de tradition et de modernité, cette construction est en quelque sorte devenue le symbole de la ville.

 

 

La maison biscornue

La « maison biscornue » est l’œuvre du bureau d’architectes Szotyńscy & Zaleski qui se sont inspirés du travail d’un dessinateur pour enfants. Pas étonnant que ce bâtiment inhabituel qui abrite un centre commercial de 4000 mètres carrés, semble tout droit sorti d’un dessin animé !  En effet, son aspect caoutchouteux amène la plupart des voyageurs à regarder à deux fois la Krzywy Domek. Pour ceux qui se poseraient la question, les bars, restaurants et magasins qui se trouvent à l’intérieur sont bien horizontaux. Bon à savoir : ce bâtiment ne possède pas d’angle droit et est aujourd’hui l’édifice le plus photographié de Pologne !

La maison végétale

Réalisée par le célèbre peintre et architecte autrichien Friedensreich Hundertwasser, à qui l’on doit la Waldspirale de Darmstadt en Allemagne, la Hundertwasserhaus est un logement HLM. Sur son toit, des centaines d’arbres et de plantes, témoins de la volonté de l’artiste de mêler la nature à son travail. Difficile de dire ce qui retiendra en premier votre attention : les couleurs, les différentes formes des fenêtres ou encore les différents niveaux des étages

La maison dansante de Prague

Vos yeux ne vous jouent pas de mauvais tour, ce bâtiment paraît bien en mouvement ! Pensé par le Tchèque Vlado Milunić et le Canadien Frank Gehry (qui construira plus tard le célèbre musée Guggenheim de Bilbao), cet édifice était au départ appelé « Fred and Ginger », en référence à Fred Astaire et Ginger Rogers duo phare de la comédie musicale hollywoodienne. La forme des deux tours évoque en effet un couple qui danse. Les courbes de la seconde tour répondent également à une contrainte technique : celle de conserver la lumière naturelle entrant dans l’immeuble voisin.

la Happy Rizzi House

C’est à Braunschweig dans le quartier historique de Magniviertel que l’on trouve l’incroyable Happy Rizzi-House. Conçu par l’artiste américain James Rizzi, connu pour son style plutôt coloré, en collaboration avec l’architecte allemand Konrad Kloser, la Happy Rizzi-House a été inauguré en 2011. Si au départ, ses couleurs et son style pop inspiré des cartoons, n’ont pas fait l’unanimité auprès des habitants, ce bâtiment utilisé comme immeuble de bureaux a aujourd’hui trouvé sa place et son rôle : il fait le lien entre la partie historique de la ville bombardée pendant la Seconde Guerre mondiale et l’architecture moderne qui caractérise les autres quartiers de Braunschweig.