23. févr., 2018

L'art des grotesques

Le style est raffiné et élégant mais certaines représentations de démons, faunes et autres nymphes sont pour le moins fantaisistes. Sans parler des animaux exotiques dont on ne voyait que peu d’exemplaires vivants en Europe à cette époque et qui du coup donnaient lieu à quelques surprenants fantasmes.

Très prisé dans les décors des châteaux et belles demeures jusqu’au XIXème surtout dans le sud de l’Europe. Tandis que plus au nord, se développaient des variations plus  grotesques, avec les peintures « monstrueuses » de Cranach, Dürer, Bosh ou encore Brueghel.