24. févr., 2018

Architecture baroque

Voir du baroque, c'est un peu comme s'engager dans un train fantôme : toujours en mouvement, on voit défiler des surcharges de style ponctuées de la figure de la mort, omniprésente et parfois imperceptible. Le but : émerveiller par l'illusion. Les changements de trajectoire se multiplient, imprévisibles....

Les papes, les cardinaux et les princes voulurent également avoir des palais à la hauteur de leurs ambitions. Ainsi on vit au cours des XVIe et XVIIe siècles surgir de nombreux palais décorés par les artistes les plus en vue. Ce fut surtout sur les plafonds de ces palais, comme sur les voûtes des églises, que s’exprimèrent les œuvres les plus spectaculaires. On pense notamment à celle que réalisa Pietro da Cortona dans le salon du Palais Barberini tout à la gloire de « leur » pape Urbain VIII et de leur famille.