26. févr., 2018

Les origines du rococo

Le terme rococo dérive de « rocaille » pour désigner un type de décoration, avec des coquillages et de petites pierres, de grottes et de pavillons pour les jardins. Après le déclin du mouvement baroque, cette nouvelle tendance artistique née en France dans les dernières années du règne de Louis XIV, s’affirma au cours du règne de Louis XV et se diffusa également dans le reste de l’Europe. Quand, en 1715, Philippe d’Orléans assuma la régence au nom du jeune Louis XV, et que l’on préféra au cérémonial solennel et rigoureux de Versailles l’atmosphère raffinée et intellectuelle des salons et des hôtels particuliers, la nouvelle orientation artistique était déjà bien tracée. Entre 1730 et 1745, le style rococo s’affirma avec des artistes qui réalisaient la décoration des espaces et l’aménagement des représentations et des fêtes de cour. Peintures sur toile, dessus de porte, grands écoinçons, sont réalisés dans un style gracieux et spirituel, illustrant une imagerie délectable, insouciante ou volontairement dépaysante, avec une technique savante au service du coup d’œil de l’amateur.