26. févr., 2018

Le rococo à Venise

Jusqu’en 1770, avant que le goût classique ne s’impose, Venise dispute à Paris la palme de capitale du goût de l’aristocratie et de principal marché de l’art et du collectionnisme. La clé de l’exceptionnel succès du « style vénitien » dans les cours d’Europe tient à la récupération des modèles les plus fastueux et les plus grandioses du XVIe siècle (notamment Titien et Véronèse), renouant ainsi avec une tradition qui avait connu des phases de repli pendant le XVIIe siècle. L’école vénitienne offre des artistes d’exception dans tous les secteurs de la peinture : Ricci, Piazzetta et Tiepolo sont les maîtres de la grande décoration sacrée et profane ; Canaletto, Bellotto et Guardi réalisent d’incomparables chefs-d’œuvre.