26. févr., 2018

en mathématiques

Pour l’esprit scientifique stricto sensu, le hasard n’existe pas. Tout phénomène a (ou devrait avoir) une cause. Il rejoint en cela l’esprit religieux. Dans cette perspective, le hasard ne peut que régresser au fur et à mesure que la science avance. Mais il n’en est pas ainsi de toutes les branches de la science. Si la théorie d’Einstein visant à mettre au jour les grandes structures de l’univers élimine entièrement le hasard, la physique quantique (qui s’occupe des structures microscopiques de la matière), elle, a constaté que le comportement des particules atomiques présente des irrégularités qui relèveraient du hasard.