Avant la migration

Avant la migration, les oiseaux se regroupent et font un stock de graisse pour le voyage qui sera long et éprouvant car les grands migrateurs parcourent des milliers de kilomètres. Les dates de migration varient peu d'une année à l'autre. Elles dépendent de l'horloge interne de l'animal et de facteurs externes comme la durée du jour. La migration du printemps a lieu avant la reproduction et celle d'automne après la reproduction.

Lors de leur migration, les oiseaux peuvent s'orienter grâce au Soleil, au champ magnétique terrestre et à des repères visuels.

Les modifications du climat ont un impact sur les oiseaux migrateurs qui peuvent raccourcir leur voyage ou le décaler dans le temps.

 

Les oiseaux migrateurs ne perdent pas le nord

Inlassablement, année après année, saison après saison, les oiseaux migrateurs prennent leur envol depuis la fin de l’été du nord de l’Europe vers des régions plus propices, souvent vers l’Afrique. Inlassablement, instinctivement, grâce à un système de navigation à la fois inné et acquis mais année après année, les populations d’oiseaux migrateurs décroissent, leur transhumance étant rendue de plus en plus complexe par le dérèglement climatique, les ondes électromagnétiques, la pollution ou l’emploi de pesticides qui  empoisonnent leur nourriture. Que sait-on aujourd’hui des phénomènes migratoires et y a-t-il péril en la demeure ?

Orientation

Pour s’orienter, les oiseaux se servent de “compas biologiques internes”, des mécanismes permettant aux animaux de maintenir une direction constante. Bien que vivant sur de vastes zones, les oiseaux migrateurs se concentrent le long d'itinéraires bien établis connus sous le nom de corridors ou couloirs de migration. Au Canada, le parc national de la Pointe-Pelée se trouve sur un de ces corridors où passent plus 360 espèces d'oiseaux. En Europe, Gibraltar et le détroit du Bosphore figurent parmi les sites migratoires les plus renommés. En France,  le cap Gris-NezCes itinéraires suivent typiquement les littoraux ou les massifs montagneux en tirant profit des courants aériens ascendants et en évitant les barrières géographiques. Pour les oiseaux de mer :un grand secteur de terre sans eaux superficielles pour les ressources alimentaires est une barrière infranchissable

Oiseaux migrateurs

La Bernache du Canada est une espèce Nord-Américaine qui se reproduit depuis la toundra arctique jusqu'aux régions qui vont du Grand Bassin dans le Nevada au nord de la Floride à l'est des Etats Unis. L'espèce est présente toute l'année dans le sud des aires de reproduction. La plupart des oiseaux des zones nordiques ou très chaudes sont des migrateurs. Citons à titre d'exemple. Les Bergeronettes · Bernache à cou roux · Bruant des neiges · Canard colvert · Cigogne · Cigogne noire · Étourneau sansonnet · Grives : mauvis,musicienne,litorne,draine. Grue cendrée ...