8. mars, 2018

Le rempailleur

Il se chargeait de la réfection des sièges en paille mais aussi du cannage des chaises. Pour cela, cet itinérant proposait souvent ses services de maison en maison dès son arrivée. Il ne doit pas être confondu avec le chaisier-pailleur qui fabriquait entièrement les chaises. Pour la réfection des sièges, le rempailleur portait toujours sur lui une aiguille à pailler ainsi que de la paille de seigle qui pouvait être tressée de différentes façons. Un rempaillage bien fait était réputé pour durer de nombreuses années. Sa roulotte était garnie sur la toiture et sur l'arrière de bottes d'osier, de joncs, de raphia. Les chaises étaient transportées sur une charrette à bras jusqu'à son campement