11. mars, 2018

Origine

Les mille et un secrets du parfum ont un écrin : le Musée de la ville de Grasse. Cette ville perchée des Alpes-Maritimes doit sa réputation mondiale à un microclimat généreux pour la culture des fleurs. Catherine de Médicis sera la première célébrité à porter des gants qui sentent bon la lavande de Grasse. C’est à cette époque  l’on parfume à tout-va, les chapeaux, les vêtements et les housses qui servent à leur transport ou leur protection, les éventails, les perruques, les gants. Puis c’est Marie-Antoinette qui a un goût prononcé pour les fleurs, particulièrement la rose de mai.

Une autre femme a beaucoup œuvré pour l’évolution des parfums. En résidence sur la Côte d’Azur. La Reine Elizabeth demande à visiter une usine. Son initiative surprend. Mais par son geste elle crée une mode et les usines et les emplois grassois se multiplient comme des petits pains...