18. mars, 2018

les plus dangereux

Le Merapi, en Indonésie, est beaucoup plus connu, sans doute pour ses éruptions plus fréquentes. Il est considéré comme l'un des plus dangereux du monde et, à ce jour, le plus meurtrier du XXIe siècle (400 morts en 2010). Il est plutôt somnolent en ce moment, « il n'y a aucun signe précurseur pouvant indiquer qu'une nouvelle activité volcanique est à venir ». Néanmoins, les scientifiques ne le quittent pas des yeux, se méfiant de ce géant qui dort...

 

Tout le monde a entendu parler de l'Eyjafjöll, en Islande, tapi sous le glacier Eyjafjallajökull, lorsqu'il s'est réveillé en 2010. Mais à quelques centaines de kilomètres de là, vers l'est, l'Öræfajökull donne des signes d'activité depuis environ six mois. Des secousses sismiques ont été enregistrées et le glacier qui recouvre le cratère principal s'est affaissé. Pour les volcanologues, c'est un indice de plus que la température monte à l'intérieur. Son nom islandais signifiant « glacier des terres désolées (ou abandonnées) » rappelle l'éruption catastrophique de 1362.