L'Etna en Sicile

La première ascension répertoriée du volcan a été faite par le philosophe grec Empédocle  ; l'histoire dit que l'on retrouva ses sandales au bord du cratère. À cette époque, on jetait des objets en or et en argent en guise d'offrandes au dieu Vulcain : si le volcan les recrachait, cela signifiait qu'il les refusait et le donateur était alors précipité dans la lave. Le géographe grec Strabon (mort vers 23) est un des premiers à décrire sérieusement l'aspect de l'Etna. Dans son ouvrage montre l'étagement de la végétation et des activités sur les pentes du volcan. Il indique que le sommet change fréquemment de forme et décrit la partie supérieure comme ayant une forme circulaire.

Avec plusieurs dizaines d'éruptions par siècle la présence d'habitations et d'infrastructures agricoles, économiques et de transport aux pieds et sur les flancs même du volcan induit un enjeu humain élevé pour l'Etna .La plus belle éruption de l'Etna en 2018 n'en reste pas moins dangereuse. Le volcan),a provoqué un nuage de cendres et la fermeture de plusieurs aéroports.

Mythologie

a mythologie de l'Etna est liée au géant Encelade qui fut puni par la déesse Athéna parce qu'il ne s'était pas battu contre les Titans : il se retrouva écrasé sous l'île de Sicile où il reste emprisonné. Les coulées de lave du volcan sont dues à son haleine de feu et les séismes d'origine volcanique ont lieu lorsqu'il se retourne.

Un autre mythe grec raconte que les forges du dieu Héphaïstos seraient sous l'Etna où il fabriquerait les armes des dieux de l'Olympe comme le trident de Poséidon ou bien la foudre de Zeus. Il a comme aides les Cyclopes forgerons. Les bruits provoqués par les outils correspondent au grondement du volcan.