20. mars, 2018

La porcelaine au Japon

Dans son Dictionnaire des idées reçues, Gustave Flaubert définissait ainsi le Japon : « Tout y est en porcelaine.. Dans son écrin de montagnes, un petit village situé dans le nord de l’île de Kyushu, la plus méridionale des quatre principales îles du pays, vit depuis quatre cents ans au rythme de cette céramique fine et translucide.

Il suffit de faire quelques pas dans cette minuscule bourgade de la préfecture de Saga pour se sentir comme un visiteur… dans un magasin de porcelaine. Longtemps pourtant, le lieu a gardé son mystère, au point d’être connu comme le « village des fours secrets ». Jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, les plus belles pièces produites ici étaient réservées au shogun et à ses seigneurs féodaux, puis plus tard exportées vers les cours européennes.