13. avr., 2018

Légendes

En breton (sarpant-nij), en wallon (dragon) mais aussi dans la plupart des langues d'Europe, on retrouve la même étymologie ou appellation pour le cerf-volant : « dragon » ou « serpent volant ».

Cette appellation peut évoquer les textes et légendes mentionnant des serpents ailés et des dragons volants que l'on retrouve dans la Bible, dans des mythologies de différentes civilisations et dans les légendes en France jusqu'au XVIIIe siècle mais elle se rapporte surtout très directement à la forme des premiers cerfs-volants introduits ou représentés en Europe : avec leurs têtes féroces et leur longues queues ils figuraient effectivement des dragons ou serpents volants (voir la première illustration en Europe figurant un cerf-volant.