15. avr., 2018

Culture indo-persane

Le nom « Moghol » est dérivé du nom de la zone d'origine des Timurides, ces steppes d'Asie centrale autrefois conquises par Genghis Khan et connues par la suite sous le nom de  « Terre des Mongols ». Bien que les premiers Moghols aient parlé la langue tchaghataï, et conservé des coutumes turco-mongoles, ils avaient pour l'essentiel été « persanisés ». Ils introduisirent donc la littérature et la culture persanes en Inde, jetant les bases d'une culture indo-persane.

Gwalior, quatrième plus grande ville de l’État du Madhya Pradesh, doit sa renommée à sa cité forteresse perchée à 100 mètres de haut que l’empereur Moghol Babur surnomma la perle de l’empire. Elle est aussi connue comme un pôle culturel, demeure du musicien-poète Tansen et berceau d’une des plus vieilles gharana ou école de musique classique hindoustanie.