Portrais de groupes

Je voudrais enfin attirer l'attention des ethnographes et des géographes sur l'importance à la fois géographique et ethnographique de ce qu'on pourrait appeler les petites foules, c'est-à-dire les groupes humains variant de cinq à quinze personnes et se trouvant représenter une forme de vie collective naturelle : hommes causant ensemble dans la rue, hommes en prières, hommes assis pour manger ou pour jouer, hommes traitant un marché dans une foire, etc.

Enfants kurdes dans la région de Mossoul, Irak 1927

Les Kurdes sont un peuple de langue indo-européenne, et de tradition musulmane majoritairement sunnite qui compterait 30 à 40 millions de personnes vivant surtout en Turquie, en Iran, en Irak et en Syrie.

Depuis un siècle, certains Kurdes luttent pour leur autodétermination, afin d'avoir leur propre patrie, le Kurdistan. Tous les États qui abritent une communauté non négligeable de Kurdes s’opposent activement à la création d’un État kurde et craignent de devoir abandonner une partie de leur territoire national.

Les Kurdes parlent des dialectes proches les uns des autres, tous issus du kurde, langue iranienne. La langue kurde utilise des alphabets différents (arabe et latin) et plusieurs variantes.

Réfugiés arméniens à Port-Saïd en Egypte 1918

Pendant des siècles, les marchands arméniens et les pèlerins s'y installaient. Ils ouvraient des boutiques, bâtissaient des églises, éparpillées en Syrie, au Liban et en Egypte actuels. Plus récemment, le Génocide des Arméniens fit de ces pays les premiers foyers de la diaspora pour les centaines de milliers de réfugiés ...

 

Montagnards alaouites de Tartous en Syrie 1918

Les membres du clan de Bachar Al Assad, qui gouverne la Syrie depuis 1970, sont pour la plupart de confession alaouite (environ 10 % de la population du pays), considérée comme une branche du chiisme. Pendant de nombreux siècles, les Alaouites ont été les gens les plus faibles, les plus pauvres, les plus campagnards, les plus méprisés, les plus arriérés de la Syrie. Or ces dernières années, ils se sont transformés en l'élite dirigeante de Damas. Aujourd'hui, les Alaouites dominent le gouvernement, détiennent les postes militaires-clefs...afin de devenir riches.  Les Sunnites et les autres qui sont hostiles au régime d'Assad s'expliquent en accusant les Alaouites d'une conspiration élaborée et à long terme pour prendre le pouvoir en Syrie. 

Groupe de villageois à Kalat en Afghanistan 1928

Agriculture.

Quant à ses céréales, la région de Badakhshan, à elle seule, est considérée comme le grenier à blé du pays. Le pays est largement autosuffisant si les terres sont correctement employées aux cultures vivrières.

Les fruits afghans sont toujours autant prisés par les pays voisins qui absorbent la quasi-totalité de la production. Une grande partie des terres servent à produire du pavot au détriment de la culture de céréales, de fruits et légumes. Cela a pour conséquence une raréfaction de denrées alimentaires sur le marché intérieur et le paradoxe est que l'Afghanistan devient ainsi un importateur de fruits, de céréales et de légumes pour répondre aux besoins intérieurs.