21. avr., 2018

L'impressionnisme débordé par les Nabis

 Durant l’été Les 1888, Paul Sérusier rencontre Paul Gauguin, en Bretagne, sous la direction de qui il peint, en utilisant des aplats de couleurs pures, un petit paysage aux formes schématisées : Le Talisman. De retour à Paris,. enthousiasmés par cette nouvelle manière de peindre ces jeunes artistes choisissent de se regrouper sous le terme quelque peu mystérieux de Nabis (de l’hébreu nabi, « prophète »). Réagissant contre l’impressionnisme,  ils exaltent la couleur pure, suppriment le modelé et la perspective et recourent aux larges aplats. Maurice Denis, le théoricien du groupe, formulera parfaitement cette nouvelle conception de la peinture dans sa célèbre définition : « Se rappeler qu’un tableau – avant d’être un cheval de bataille, une femme nue, oecdote – est essentiellement une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblées ».