Le dadaïsme

24. avr., 2018

Lorsque Dada entre dans le surréalisme en 1925, Arp est de l'aventure. Il s'intéresse moins au projet littéraire qu'à l'intérêt pour la magie et à l'attrait pour les formes simples et primitives. . L'artiste élabore des motifs à partir d'objets simples,  et met en place une grammaire des formes, « l'encyclopédie arpadienne ». Il fait varier la représentation de ces formes dans des « rencontres fortuites » et les combine dans ses œuvres. Dans un premier temps il réalise des bois découpés en relief explicites comme Fruits-main (1930). Il passe ensuite à la ronde-bosse, puis à la sculpture, achevant son évolution de deux vers trois dimensions.

24. avr., 2018

Le dadaïsme parisien privilégia les attitudes ludiques et ironiques, exaltant le hasard et l'éphémère à travers de nombreuses actions et créations d'événements provocateurs. Le groupe de la revue Littérature (André Breton, Philippe Soupault, Louis Aragon), proche de dada à ses débuts, finit par le supplanter pour donner naissance au surréalisme. Le dadaïsme nordique tendit aussi vers l'intégration des arts dans une visée sociale et utopique : ce fut le cas de Kurt Schwitters notamment. Le dadaïsme put ainsi se fondre dans les tendances constructivistes des années 1920, dans un rapprochement initié lors du Congrès international des constructivistes-dadaïstes à Weimar, en 1922.

 

24. avr., 2018

Fondé par Tristan Tzara, écrivain d'origine roumaine  à Zurich, le mouvement littéraire vise à renverser la conception traditionnelle de l'art au moyen de la provocation et de la dérision.
Louis Aragon, André Breton, Paul Eluard et Philippe Soupault ont infuencé le dadaïsme vers le surréalisme.

Dernières lignes du manifeste Dada, sign éTristan Tzara 1918 :

Liberté : DADA hurlement des couleurs crispées, entrelacement des contraires et de toutes les contradictions, des grostesques, des inconséquences : LA VIE.

23. avr., 2018

Simultanément, un groupe d'esprit dadaïste se réunissait en 1915 à New-York autour d'artistes français ayant fui la guerre ( Duchamp, ¨Picabia ) et d'autres américains comme Man Ray. Picabia, qui peignait des machiness, s'installe en 1917 à Barcelone. Il entrera en contact avec Tzara et ils se retrouveront à Paris en  1920 tandis que jean Arp se trouvait à Cologne avec Max Ernst...

23. avr., 2018

  C'est en ouvrant au hasard un dictionnaire qu'ils tombent sur le mot « Dada »
et qu'ils décident de nommer leur mouvement de la sorte.

Le mot « Dada » n'a absolument aucune signification particulière en rapport avec le mouvement, ce dernier se voulant opposé à la guerre et sa gravité, jugées absurdes.
Le groupe d'artistes anticonformistes entend briser, par le biais du dadaïsme, les conventions imposées dans l'art et la littérature en vouant un culte à la liberté de création sous toutes ses formes. Le mouvement s'impose sans véritable tête dirigeante, tous les Dadas étant chef de file.

C'est en 1918 que le dadaïsme culmine. Le peintre et sculpteur Marcel Duchamp  donne un impact non négligeable au mouvement :Tristan Tzara, poète roumain, Richard Huelsenbeck, poète allemand, Jean Arp, sculpteur alsacien ainsi que Hans Richter, peintre allemand.