27. avr., 2018

Histoire

En Inde, l'aigue-marine fut considérée comme une amulette et, dans l'ancienne Égypte, elle fut sculptée en talisman. Ses propriétés occultes ont été plus particulièrement décrites au Moyen Âge. Les premières aigues-marines furent découvertes au Brésil entre 1551 et 1554 durant l'épopée des colons d'origine portugaise.

En 1850, de nombreux immigrants, en particuliers des allemands s'installent et rapidement vont tirer parti des gisements de cette gemme, en particulier les pegmatites. La bonne connaissance des nouveaux arrivants en matière de gemmes leur fait découvrir l'importance de certaines régions et de fait, viennent garantir de bonnes et étroites relations entre le Brésil et l'Allemagne.

Quelques temps plus tard, de très belles aigues-marines furent trouvées à Santa Maria de Itabira, nom souvent utilisé comme référence  pour désigner les belles aigues-marines.

En 1954 un groupe de prospecteurs mit au jour la fameuse aigue-marine Marta Rocha, . S'ensuit ensuite une ruée de milliers de garimpeiros, provoquant d'énormes dégâts dans cette région à vocation agricole.