Les contours de la Patagonie

Ne cherchez pas la Patagonie dans une liste de pays ou de territoires administratifs (quels qu’ils soient), vous ne la trouverez pas. Ce nom désigne une immense zone géographique située à cheval sur l’Argentine et le Chili, entre l’océan Atlantique et l’océan Pacifique. Également appelée « Le Grand Sud », on la trouve au sud… de l’Amérique du Sud. Si l’on devait la placer dans un cadre, on trouverait le RÍo Colorado au Nord, la Terre de Feu au Sud, la mer d’Argentine à l’Est et la cordillère des Andes à l’Ouest. Le sud de la Patagonie est considéré comme « le bout du monde » avec son phare du bout du monde, son train du bout du monde…La densité de la population y est une des plus faibles au monde. Les paysages y sont particulièrement variés, notamment avec la Cordillère des Andes, des lacs, des prairies, des déserts… C’est cette grande variété et cette richesse qui font de cette terre l'une des terres lointaines.

Les castors

 Une vingtaine de couples de castors a été importée du Canada en 1946 dans le but de développer l'industrie de la tannerie et de la fourrure en Terre de Feu. Quelques décennies plus tard, grâce à une formidable capacité à se reproduire et en l'absence de prédateurs naturels, la population de castors se compte en dizaines de milliers. C'est donc une véritable invasion qui s'étend de la Terre de Feu à l'île Navarino avec pour conséquence un impact écologique considérable sur les forêts de lengas, appelés hêtres de la Terre de Feu, sans compter les immenses tourbières formées par les barrages de castors.

Découvertes en Patagonie

Qu’évoque la Patagonie ? Un territoire du bout du monde aux contours flous, le mythe des géants patagons, des animaux fabuleux survivants de la préhistoire. Le terme « Patagonie » prend son origine dans une construction imaginaire romanesque, que l’on peut dater du XVIe siècle. Elle a suscité depuis de nombreuses représentations visuelles et interprétations notamment dans les textes et légendes qui se sont mélangées les unes aux autres et enrichies au fil du temps.

 Des glaciers de marbre, les comètes de roche, les plus grandes cavités de l’Amérique australe, des espèces animales nouvelles, des ossements de baleines préhistoriques dans une grotte géante. Et aussi des peintures rupestres et les vestiges archéologiques des Indiens Kawésqar, premiers occupants des archipels.

Le Sud du sud

En suivant le sillage des caravelles de Magellan, le voyageur moderne ne peut qu'être saisi par l'étrangeté des lieux où ces hommes se sont aventurés, tout au sud des terres habitées. Au sud du Chili, un dédale inextricable de canaux et d'archipels abrite l'une des dernières régions vierges de la planètee. En passant la frontière, le Perito Moreno, joyau de la Patagonie arbore ses parois glaciaires. Sur ces terres sauvages, restées intactes depuis Darwin et La Pérouse, dans une ambiance de lacs turquoise et parois granitiques, on effleure en permanence la légende. Enfin, Buenos Aires, ses rues colorées, sa culture du tango, ses gauchos concluent une immersion dans une Argentine à 2 visages.