Jeunesse

Leonard Norman Cohen naît dans une famille juive aisée d'ascendance polonaise en 1934 à Westmount, municipalité huppée de la banlieue de Montréal au Québec

Leonard Cohen effectue sa scolarité primaire à la Roslyn School de Westmount, et secondaire, à partir de 1948, à Westmount High Colleg.  En 1951, il entre à l'Université McGill de Montréal.

À l'université, Leonard Cohen rencontre Irving Layton et Louis Dudek, qui l'aident à publier ses premiers poèmes dans une revue d'étudiants, CIV, abréviation de « civilisation » inventée par Ezra Pound.

Son premier recueil de poésies, Let Us Compare Mythologies, paraît en 1956, alors qu'il n'est encore qu'un étudiant de premier cycle.

Il s'installe en Grèce, en avril 1960, sur l'île d'Hydra, une île sans voitures qui accueillait une colonie d'artistes anglo-saxons, où il n'y avait ni eau courante ni électricité. Il y achète une maison qu'il gardera quarante ans et y écrit son livre The Spice-Box Of Earth. Cohen publie Flowers for Hitler en 1964, et les romans The Favorite Game (1963) qui est un roman d'apprentissage autobiographique sur un jeune homme trouvant son identité dans l'écriture.

 

 

Suzanne

Leonard Cohen s’installe aux États-Unis et commence à chanter dans des festivals folk. En 1966, Judy Collins fait de sa chanson Suzanne un succès. Grâce à Judy Collins, Leonard Cohen fait sa première apparition scénique à New York le 30 avril 1967.

Leonard Cohen ne touche pas d'argent pour la chanson Suzanne : il s'est lié à un arrangeur qui doit retravailler la chanson, mais les deux hommes ne s'entendent pas, et l'arrangeur, après avoir travaillé sur la partition, lui apprend qu'il a signé les documents pour en posséder les droits. La bataille judiciaire dure jusqu'en 1984, et l'arrangeur propose à Leonard de lui revendre les droits au cours d'une rencontre dans un hôtel à New York. À la question de savoir combien il comptait les lui racheter, Leonard répondit : « un dollar ». Un accord est signé en 1987.

Leonard Cohen à Montreal

ll fait froid, mais j'aime cette ville, disait-il de New-York. Et Montreal ?

Romancier, poète et compositeur-interprète montréalais de renommée mondiale qui a inspiré des générations d'écrivains, de musiciens et d'artistes, Cohen est un poète extraordinaire de la tristesse et de la condition humaine, qui exprime ce que signifie être pleinement conscient des complexités et des désirs de à la fois le corps et l'âme.