22. mai, 2018

Hier et aujourd'hui

Image d'un monde réconcilié : aux Pays-Bas, sur les grèves de la mer du Nord, on voit se découper dans le gris clair de l'aube des chevaux trainant des herses qui, en douceur, ratissent le sable.

Autrefois, dans nos villages et même nos petites villes, il y avait les sons du quotidien.Les gens n'y prenaient pas garde,ce n'était pas du bruit mais simplement des bruits. mais surgissait  aussi un son particulier,d'une toute autre nature, le son du désordre et qui tranchait sur les sonorités coutumières.Ce bruit, c'était du charivari de gens  qui se  voulait du bruit, comme entorse aux conventions.

En août 1853, Flaubert écrivit ; "Quel boucan l'industrie cause dans le monde ! Comme la machine est une chose tapageuse!"Mais, quand les machines s'arrêtaient, le silence revenait...