11. juin, 2018

stèle de la terre (2)

Sous l'ardeur du soleil, la terre se desséchait. Alors, le Poète créa le nuage. Puis il en effaça la base et la pluie tomba. Maiis le déluge menaçait de submerger tout ce qu'il avait peint. De son pinceau, il fit surgir la montagne. Il la fit très haute et acérée pour percer les nuages. le pic engendra le torrent de la rivière.

Les rivières deviennent fleuves, puis océans, d'où émergèrent les continents. Il peupla les eaux de poissons. Pour faire palpiter les cieux il créa toutes sortes d'oiseaux. Mais les poissons s'élancèrent hors de l'eau quand les oiseaux s'y précipitèrent. Les racines des arbres se dressèrent vers le  ciel, et les branches s'abaissèrent vers le sol. A peine ébauché, c'était le monde à l"envers !