11. juin, 2018

Stèle du village

Le Poète s'endormit pour s'éveiller au milieu d'une foule de villageois aussi nombreux que les grains de riz sur une aire de battage.Il aurait voulu partager avec eux l'eau qu'ils buvaient, les feux qu'ils allumazient à la tombée de la nuit.

Le poète décida d'offrir son plus bel animal : par la beauté de sa robe, la rapidité de sa course, l'élégance de ses formes, frapper l'magination et faire de ce coursier son messager. Dès qu'ils l'aperçurent les hommes se mirent àn sa poursuite, qui dura des jours et des nuits....Le poète, petit à petit, comprit que ses créatures, riches de tous leurs cadeaux qu'il leur avait faits, n'avaient plus besoin de lui.