Recueil de poèmes

Mythologie nordique

 l’Edda poétique est une référence majeure de la mythologie nordique.

Si de nombreux récits ont traversé le temps par leur transmission, il reste certains ouvrages qui restent des références absolues. L’Edda poétique (ou l’Ancien Edda) fait partie de ceux-là, étant la plus grande source d’informations sur la mythologie nordique (ou scandinave) et germanique.

L’Edda a été rédigé au XIIème siècle après J.C par le prêtre et historien islandais Saemundar Sigfusson, ce qui lui vaut d’être parfois nommé l’Edda Saemundar. Le nom d’Eddavient du vieux narrois signifiant arrière-grand-mère ou aïeule, faisant écho au côté originel du texte. Perdu, l’Edda fut retrouvé en 1643 et offert au roi du Danemark, qui le conserva longtemps. Il fut ensuite rendu en 1971 à l’Islande.

Les Eddas

A travers ces poèmes, on retrouve les plus grands récits de la mythologique nordique, tels que le cycle de Nibelungen et le Ragnarök, avec les dieux et déesses ainsi que les hérospersonnages et monstres les plus célèbres.

L’Edda dit de Saemundar n’est cependant le seul, car il en existe un second, l’Edda de Snorri. Lui aussi poète et historienSnorri le rédigea au XIIIème siècle. Comme il est plus récent on l’appelle souvent le Jeune Edda. Il se révèle plus complet que celui de Saemundar, se présentant à la fois comme un manuel de poésie mais aussi un ouvrage traitant de la mythologie nordique

L'arbre Yggradsil


La charpente du monde repose sur Yggdrasil ( qui est l'Arbre-Monde, souvent représenté comme un immense frêne, ou un if). L'arbre Yggdrasil ne meurt jamais, et il abrite et soutient neuf mondes répartis sur 3 échelons différents. ces 9 mondes constituent l'ensemble de l'univers. Son nom ( Yggdrasil, ou yggdrasill ) signifie « destrier du Redoutable », le Redoutable (Ygg).

Yggdrasil est représenté comme un immense frêne avec trois racines reliant trois mondes différents. La première racine provient de la source de Hvergelmir. Un dragon garde jalousement cette source et ronge la racine. La deuxième naît dans la fontaine de Mimir,  Cette fontaine est censée contenir la source de toute sagesse. Elle est gardée par un géant et abrite la tête du dieu Mimir qui détient les secrets de l'univers. Enfin, la troisième racine provient du puits d'Urd, lequel puits est gardé par trois  vieilles sorcières très sages et craintes par les dieux, car tissant la destinée, à laquelle même les dieux sont soumis.

Les habitants de l'arbre

Yggdrasil est aussi l'hôte d'autres personnages. Un aigle est perché dans ses branches et un faucon est perché entre ses yeux. La chèvre vit près du sommet de l'Arbre, et se nourrit de ses feuilles. Le cerf broute aussi les rameaux et de ses cornes ruisselle l’eau qui tombe goutte à goutte.

Finalement, un écureuil, Ratatosk, court sans cesse dans l'Arbre, ne cessant de semer la discorde entre le dragon  et l'aigle.

Image