Les Vikings

15. juin, 2018
Les Vikings n’avaient pas attendu
que leur descendant Guillaume le
Conquérant l’emporte à Hastings, en
1066, pour prendre pied chez nos
voisins d’outre-Manche ou d’outre-Mer du Nord.
Leur première expédition connue, contre
l’abbaye d’une île du Northumberland au
nord-est de l’Angleterre en 793, avait en effet
marqué le début de
l’épopée des intrépides Vikings emmenés par les
dragons-figures de
proue de leurs drakkars, jusqu’en Mé
diterranée et en Mer Noire. Leif,
fils d’Erik le Rouge, avait même découvert l’Amérique cinq siècles
encore avant Christophe Colomb.
L’étymologie du nom « Russie » est
plus connue, elle remonte aux
tribus appelées
Rus
par les Slaves,
ce qui signifie « roux « . Il
s’agissait des Vikings nommés Varègues
    qui venaient de l’actuelle
Suède.
 
15. juin, 2018

Les découvertes archéologiques datant de l'ère viking étant peu nombreuses, les scientifiques avancent à tâtons. Leur travail est compliqué, car à part des pierres runiques, les ancêtres de l'actuelle famille royale n'ont pas laissé de traces écrites. «Le terme même de viking (qui signifie explorateur) n'est réellement apparu qu'au XIXe siècle».

Cette exceptionnelle forteresse viking, de construction complexe, aurait accueilli quelques familles durant plusieurs générations. Sa fin fut brutale, comme en témoignent deux de ses portes qui ont été calcinées.

À Koge, là où se trouve la forteresse, il y a mille ans, l'actuel champ de blé était au bord d'un fjord. Depuis, les eaux se sont retirées et la mer est désormais située à quatre kilomètres. La perspective que les lieux aient pu accueillir un port laisse rêveurs les découvreurs qui nourrissent ainsi l'espoir de trouver enfoui les vestiges d'embarcations et de leurs chargements…

15. juin, 2018

On ignore toujours comment s'y sont pris les navigateurs vikings pour découvrir l'Amérique mais on vient peut-être de découvrir un indice : la « pierre de Soleil » mentionnée dans une saga scandinave, qui indiquerait la position du Soleil même par temps couvert, pouvait fort bien être une calcite optique d'Islande selon des études conduites par des physiciens français. Selon lui, les Vikings auraient pu faire comme d'autre espèces vivantes qui, à l'image du papillon monarque, exploitent la polarisation de la lumière du Soleil pour se diriger. Pour ce faire, les Viking auraient mis à profit les propriétés optiques de certains cristaux.

De fait, on trouve un intriguant passage dans la saga de Hrafn Sveinbjarnarson où il est dit à peu près ces mots : « Le temps était couvert et orageux... Le roi regarda autour de lui et ne vit ciel bleu... Alors le roi prit la pierre de soleil et la tenant au-dessus de lui, vit d'où le Soleil brillait ». Mais que serait-donc cette fameuse pierre de Soleil ?

15. juin, 2018

Durant la quasi-totalité du premier millénaire, les peuples germaniques de l'Europe du Nord utilisèrent des alphabets dits runiques en lieu et place de l'alphabet latin qui domine aujourd'hui. Souvent détournés, ces alphabets se transformaient en code secret.

Les caractères runiques sont bien plus filiformes et anguleux que leurs homologues latins. Du Ve au XIe siècle environ. Les Vikings, très portés sur le chiffrement, remplaçaient souvent les lettres runiques par toute une variété de symboles, présentant des tentes, des arbres et des branches.

La compréhension des runes progressa avec l'incroyable découverte en 1955, à Bergen, en Norvège, de plus de six cents baguettes de bois gravées. Un véritable trésor archéologique, qui atteste d'un usage très répandu des runes.Outre des noms de famille, les baguettes  témoignent également d'un chiffrement jusque-là inconnu, nommé depuis code de Norse.

15. juin, 2018

Le royaume de France étant très divisé au IXe siècle, les invasions vikings reprennent avec succès dès 830. Souvent très violents et meurtriers, les raids se multiplient, et les Vikings s'attaquent même plusieurs fois à la ville de Paris en remontant la Seine à bord de leurs drakkars. Le plus souvent, les rois carolingiens décidaient de payer un tribut aux Vikings pour qu'ils cessent leurs raids, de peur de les affronter. Finalement, en 911, le roi Charles III, dit le Simple, donne des territoires aux Vikings, également nommés Normands, dans la région de Rouen. Ils s'y installent durablement et donnent ainsi leur nom à la région de Normandie.

En 1066, Guillaume le Conquérant, alors duc de Normandie, remporte la bataille d'Hastings et envahit l'Angleterre. C'est ainsi qu'un descendant des Vikings devient roi d'Angleterre.