15. juin, 2018

La pierre de soleil

On ignore toujours comment s'y sont pris les navigateurs vikings pour découvrir l'Amérique mais on vient peut-être de découvrir un indice : la « pierre de Soleil » mentionnée dans une saga scandinave, qui indiquerait la position du Soleil même par temps couvert, pouvait fort bien être une calcite optique d'Islande selon des études conduites par des physiciens français. Selon lui, les Vikings auraient pu faire comme d'autre espèces vivantes qui, à l'image du papillon monarque, exploitent la polarisation de la lumière du Soleil pour se diriger. Pour ce faire, les Viking auraient mis à profit les propriétés optiques de certains cristaux.

De fait, on trouve un intriguant passage dans la saga de Hrafn Sveinbjarnarson où il est dit à peu près ces mots : « Le temps était couvert et orageux... Le roi regarda autour de lui et ne vit ciel bleu... Alors le roi prit la pierre de soleil et la tenant au-dessus de lui, vit d'où le Soleil brillait ». Mais que serait-donc cette fameuse pierre de Soleil ?