22. juin, 2018

Samarkande, Boukhara, Khiva...

Il suffit de prononcer ces mots pour qu'aussitôt surgissent les images de caravanes de marchands kouchans, sogdiens, chinois, turcs ou persans.

L'arrivée à Tachkent, la capitale donne un avant-goût d'une civilisation qui se trouve au confluent de l'Orient et de l'Occident.Le vieux bazar a vu défiler, au cours de l'histoire, sous son immense dôme bleu à deux niveaux, des marchandises variées : effluves d'épices, herbes, fruits et légumes frais, rangés en pyramides, qui se détachent sur fond de montagnes de boulettes de fromage de chèvre offertes à la dégustation.

Assis à même le sol, les marchands de tapis ou de châles apostrophent le chaland...